Les actualités

Du 2020-06-22 au 2020-07-22

Serrer la main de Dieu

 Pour ma part, je crois que des Mère Teresa et des Jean Vanier, il y en a beaucoup; mais peu sont connus. Leur action ne s’inscrit pas dans le spectaculaire dont on est si friand. Non, ils font juste de petits miracles au quotidien, sans que la planète ne les publicise. Mais justement, un miracle, ce n’est jamais petit !

La fin de semaine de l’Action de grâce, j’ai eu le bonheur de rencontrer ce genre de personne : Jean-Louis Lebel, originaire de Montréal, dans la soixantaine, avec un bon sourire, le regard droit et la parole réconfortante ! Ancien professeur expatrié au Pérou, il s’est intéressé aux jeunes de la rue. Ceux-là même qui correspondent à nos gangs de rue. Souvent orphelins, ces jeunes garçons survivent grâce à la criminalité. Comme s’il était né pour cette mission, Jean-Louis a voulu s’occuper d’eux et de leurs problèmes. Ce fut d’abord un, puis deux, puis quatre jeunes qu’il a aidés. Aujourd’hui, 16 ans plus tard, c’est au-delà de 100 jeunes, d’âge mineur pour la plupart, qu’il prépare à la vie adulte et responsable, avec le concours d’une équipe d’environ 40 collaborateurs.

Le CIMA ( Centre d’intégration des mineurs en situation d’abandon ou manque d’amour ) prend des allures de colonie de vacances permanentes où le respect et l’éducation sont à l’honneur. Amour, discipline, entraide et travail sont des mots et des réalités qu’on utilise sans crainte, dans cette petite communauté péruvienne qui réapprend le partage et l’espoir d’une vie meilleure. Le Centre vit grâce à la charité publique : diverses fondations et un grand nombre de donateurs individuels ! Jean-Louis et ses assistants ne font pas de miracles ; ils sont… un miracle !

L’autre jour, quand j’ai serré la main de Jean-Louis Lebel, je crois vraiment avoir serré la main de Dieu. Car Dieu aime bien se servir de nous pour transmettre son Amour. Aussi, quand vous aurez l’occasion de serrer la main de quelqu’un qui tente d’aider son prochain, même simplement par un sourire amical, vous pourrez vous dire que, peut-être bien, vous êtes en train de serrer… la main de Dieu !

 

Paul-Émile Trudeau

Du 2020-06-06 au 2020-06-26

SCOLASTICAT INTERNATIONAL

Grâce à ses compétences en informatique, Sr Monica manifeste le désir d’élargir la participation en faisant la transmission via le Facebook de la Province Notre-Dame-de-la-Paix. Elle entre en contact avec son cousin Guillermo, lui-même informaticien, animateur et musicien, très impliqué dans un mouvement de prière du Diocèse de Cajamarca, Pérou. Ainsi se concrétise ce beau projet apostolique dont le visionnement rejoint plus de 500 personnes, le 30 avril.

Donc à partir de notre Chapelle du Scolasticat International, devant Jésus Eucharistie, Sr Isabel anime en espagnol, chaque jeudi soir, une demi-heure d’adoration, qui rassemble virtuellement des centaines d’internautes à travers le monde. Sr Monica, ici au Québec, et son cousin Guillermo, au Pérou, ont réussi à mettre en communication virtuelle deux Églises en prière. Ces rendez-vous sont hebdomadaires.  Les participants ont été invités à se brancher avec leurs familles et leurs amis à travers la planète.  Ma présence aidante et mon enthousiasme pour cette avancée technologique m’a donné la joie d’en être témoin en ajoutant mon petit grain de sable, à ce travail d’équipe tout nouveau pour moi.

Par : Cécile Ménard mic 

Du 2020-05-29 au 2020-06-29

FÊTE DE LA PENTECÔTE

Le Saint Père remarque que « nous avons tous fait l’expérience » de l’œuvre de l’Esprit.  Ce ne sont  pas seulement les mots  de la prière que nous donne l’Esprit  Saint,  mais aussi  ceux  du  dialogue  fraternel  et de la  prophétie,  nous  aidant  à  “parler  avec  amitié  et   tendresse”,  comme  « d’humbles et dociles instruments »  de la Parole de Dieu.

Avec l’aide de l’Esprit, nous arrivons à interpréter les inspirations intérieures et les événements de la vie à la lumière des paroles de Jésus.  Non seulement grandira en nous la connaissance de la mémoire, connaissance d’un cœur reconnaissant, don de l’Esprit. Mais, ce qui importe davantage, c’est que  sa Présence nous conduira vers les nouveaux sentiers de la mission.  Le Pape François  nous rappelle aussi que l’Esprit Saint est le Maître  intérieur  qui nous guide sur le droit chemin “ à travers les  situations de la vie.”

Que la puissance de l’Esprit Saint enflamme nos cœurs, comme Il l’a fait pour Marie et les Apôtres lors de la première Pentecôte !

Puisse l’Esprit Saint continuer de nous guider dans le témoignage que nous offrons aux autres de la joie et de l’espérance de l’Évangile, en esprit d’action de grâces.

Heureuse fête de la Pentecôte !