Méditation et prières

Dieu, un judas et moi

(sur marc 14, 12-16.22-26)

Quand un Judas me trahit, au lieu de le condamner,

je le plains, pleure, participe à sa souffrance de damné ;

mon agir l’aide à changer, à gagner une sérénité ;

il se rétablira, grâce à Dieu, en son humanité.

 

Jésus, l’Hostie et moi

(sur marc 14, 12-16.22-26)

 Quand je reçois le Pain de Vie, j’ai des larmes de délivrance,

je dis Oui à mon humanité, à Dieu en mes jours ;

Jésus-Christ m’a permis d’exister, d’agir, d’être amour,

Il m’aide à vivre mon présent, avec ses joies et ses souffrances.

 Frank Widrow

                                                                                  

Ce matin le lac se cache derrière un rideau de brume. Quelle œuvre théâtrale nous prépare-t-il en secret ? Déjà les acteurs sont en place et attendent silencieux que le maître de séant frappe les trois coups. Le public est en attente. Le silence est lourd de promesse. Gratuit, à nul autre pareil, le spectacle, depuis des millénaires, tient l’affiche. Et ce n’est qu’un commencement au grand livre de l’histoire.

Doucement le voile se déchire. Lentement, timidement, la lumière gagne en intensité et dévoile la splendeur du décor. Voilà la scène offerte par le grand Réalisateur et dont nous sommes invités à devenir acteurs, actrices de ce qui est et sera tour à tour drame ou comédie, roman ou aventure.

Place à la VIE !

Monique Bigras, m.i.c.